Solution solidaire au gaspillage alimentaire

Depuis 2016, nous venons en aide aux plus démunis en luttant contre le gaspillage alimentaire. Grâce à plus de 190 associations et plus de 200 partenaires du secteur de l’alimentation et du milieu associatif, nous faisons de la lutte contre le gaspillage alimentaire une solution anti-précarité !

Pour ce faire, nous récupérons auprès d’artisans, traiteurs, festivals, événements, entreprises de la restauration collective, moyennes et grandes surfaces… les invendus et surplus alimentaires, pour les donner aux associations qui distribuent ensuite repas, vivres, denrées et boissons chaudes à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

Nous travaillons sans relâche avec nos partenaires pour assurer un flux permanent de produits alimentaires de qualité, invendus ou en surplus, vers les plus démunis. 

Pour mener à bien nos actions, nous nous appuyons sur le soutien considérable de nos 5 000 bénévoles. Et grâce à notre application, nous offrons une possibilité simple, flexible et rapide aux nombreux citoyens désireux de faire du bénévolat.

L’aide alimentaire aux étudiants

Depuis octobre 2020, nous apportons une aide alimentaire durable aux étudiant.e.s en situation de précarité. Chaque étudiant.e. peut venir récupérer un colis de 5 à 7kg composé de fruits et légumes bio ou issus de l’agriculture vertueuse, de produits laitiers et secs ainsi que des plats cuisinés par nos chef.f.e.s en circuits courts ou par nos bénévoles. 

Plusieurs fois par semaine, dans plusieurs lieux de distribution (cafés associatifs, tiers lieux et foyers étudiants, universités…) partout en France, nous distribuons des repas aux étudiant.e.s.

En 2023, plus de 3 millions de repas ont été distribués aux associations et aux étudiants précaires.

Nos parrains

Thierry
marx

“Je crois qu’on peut changer le monde avec des citoyens qui pensent comme ça, j’en suis même intimement convaincu. La solidarité ne nuit à personne, au contraire !”

christophe michalak

“Pendant longtemps, on devait jeter jusqu’à 20% de la production, ça me rendait vraiment fou. Mais j’ai trouvé la solution avec Linkee. J’ai invité tous mes amis pâtissiers à les rejoindre !”